LALALA NAPOLI

Tarentelle Napolitaine revisitée

Lalala Napoli revisite et réinvente la musique napolitaine et la tarentelle à travers le Naples fantasmé de François Castiello, chanteur et accordéoniste de Bratsch. Réunis autour des musiques populaires, les six musiciens explorent librement l’imaginaire des chansons napolitaines, réveillent la sérénade et insufflent un air nouveau à la tarentelle en y mêlant électricité, influences d’Europe Centrale et d’ailleurs. Avec énergie et générosité, Lalala Napoli entraine esprits et corps dans la danse, pour un bal napolitain, chaleureux et exubérant.

Avec Disperato, on explore Naples dans tous les sens, on s’engouffre dans ses ruelles, on prend le funiculaire, on chante l’amour et surtout la liberté ! Album éclectique, comme des pièces de tissu bariolées cousues ensembles pour former un grand costume d’Arlequin, fauché et heureux de l’être (« disperato » en napolitain), un ensemble de regards posés sur la ville mythique par ses enfants grandis ailleurs, que sont les musiciens de Lalala Napoli. Le groupe soudé autour de François Castiello (Bratsch) chante à plein poumons des morceaux du répertoire traditionnel, détournés audacieusement, et des compositions crues ou douces, aussi contrastées que l’âme de Napoli. Un son à la fois acoustique et électrique, nu ou puissant, une tension qui monte en élan libérateur sublimant toute forme de nostalgie en fête collective. Fauchés heureux! Comme un graffiti écrit sur les murs des ruelles que l’on parcourt à toute vitesse ou au pas, dans ses sérénades, ses transes électriques,  ses chants généreux: dans sa joie d’être vivant !

François Castiello, accordéon, chant
Julien Cretin, accordéon
Thomas Garnier, flûte & guitare
Florent Hermet, contrebasse
Nicolas Lopez, violon
François Vinoche, batterie
Adrien Virat, son
Guillaume Tarnaud, lumière

https://lalalanapoli.blogspot.fr/

Publicités